5h44 - 133 kms - la traversée du Doubs par Dan -

Publié le par Alliance Glisse

Dan fait parti de ces athlète qui se préparent pour la saison d'hiver... le Roller (et le vélo ) sont une bonne base d'entrainement : récit de la Traversée du département du Doubs par la vélo route en roller - 132.690kms en 5h44mn08s en solo et en autonomie.

 

Photo0370

 

Départ le 3 octobre à 11h30 à la hauteur de St Vit

Arrivée le 3 octobre à 17h14 à Allenjoie (7kms après Montbéliard)

 

Conditions climatiques :

Route humide sur la moitié du parcours et léger vent dans le dos.

.

Lors de ma traversée j’ai pu trouver sur plus de la moitié du parcours de bonnes conditions, par contre sur le reste j’ai rencontré beaucoup de feuilles de branches du graton du gravier et même plus de 2kms avec de la boue c’était un peu l’aventure.

 

Descriptif technique du parcours :

Distance 132.69

Temps 5h44mn 08s

Dénivelé positif + 252m

Dénivelé négatif -121m

Vitesse moyenne 23.1km/h

Vitesse maxi 33.65km/h

Dénivelé entre le départ et l’arrivée + 129m

 Photo0385

Ravitaillement pendant le raid :

1 sandwich, 12 barres énergétiques

Boissons 2.5l d’eau dont 1.5 litre transporté et 1 litre pris à une fontaine.

Calories dépensées d’après mon GPS 4193

 

 

Divers :

Rythme cardiaque moyen 104/mn

Roues roll’x .

Retour par le train (mais avant de reprendre le train à Montbéliard, il faut encore faire 8 kms vent de face …en roller, que du bonheur)

 

Passages délicats :

Gravillons en descente après Boussières plus aucune adhérence ;

Avant Baume courte et forte descente avec de l’humidité des feuilles et des branches qui m’ont valu une belle sortie de route.

Après Baume 2kms de boue liquide (merci les tracteurs) ça ressemblait plus à du ski qu’à du roller…

Avant Clerval 5kms de graton

A Colombier Fontaine route barrée donc 5 kms sur la nationale sur du graton.

Entre Voujeaucourt et Courcelle mauvaise indication qui m’a valu un détour de 3 kms (tour de l’Aérodrome) dont 1 en tout terrain (ce n’est pas évident de courir dans l’herbe avec des rollers)...

 

 

Une belle aventure à refaire avec des routes plus propres.

Maintenant quelques jours de repos.

Dan

Commenter cet article

Le Prez 06/10/2012 07:34


La boue, les feuilles, les branches, effectivement sur un trajet aussi long, le doute peut s'installer si ca dure. Sur ce parcourt, nous avons eu en hiver de la glace et de la neige, des portions
innondées au printemps c'est pour cela que ce genre d'épreuve si elle se fait devrait probablement être programmée sur l'été et éviter les branches, les risques de débordement du Doubs, ( la
neige et la glace sauf au détour d'un bistrot, dans le verre ).

Loana 05/10/2012 09:12


Ca donne envie d'aller faire du ski ou bien du roller mais en Suisse par exemple.....


Vu ta localisation, tu aurais peut-être intérêt de découvrir des parcours aux bords des Lacs helvètes ! LOL